Sécurité : les moyens mis en place dans les stations de métro

ParPeter Grunisky

Sécurité : les moyens mis en place dans les stations de métro

La sécurité physique est indispensable dans les lieux publics et plus particulièrement ceux à forte fréquentation quotidienne. De nombreuses personnes y circulent chaque jour. En cas d’incident, tout le monde doit pouvoir être protégé. Prenons l’exemple du métro, que ce soit à Paris, Lille, Lyon ou encore Marseille.

Chaque jour ces transports publics véhiculent des millions de voyageurs, parfois même d’un bout à l’autre de la ville. Les sociétés d’exploitation de ces transports investissent chaque année des sommes considérables afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs. L’objectif étant de rendre le trajet moins pénible.

Cela représente donc un coût pour le voyageur qui doit payer son trajet. Afin d’assurer la sécurité de tous les voyageurs et par la même occasion de contrôler que chacun paye bien son billet, les sociétés d’exploitation ont mis en place divers systèmes tels que les tourniquets automatiques avec système anti retour. Une fois que l’usager à validé son billet dans la borne de passage (située soit sur le quai de la gare, soit bien avant), il peut passer, mais ne pourra pas revenir en arrière. En effet, l’objectif étant qu’il ne puisse ni perturber le passage continu d’usagers en heures de pointe, ni faire passer quelqu’un d’autre en fraude. Ces tourniquets sont tous les mêmes et ont un gabarit fixe, ce qui permet aux sociétés d’exploitation des transports publics de les implanter dans toutes les stations de métro.

À propos de l’auteur

Peter Grunisky administrator