Crayon dermographique : un ustensile indispensable pour les dermo praticiens

ParPeter Grunisky

Crayon dermographique : un ustensile indispensable pour les dermo praticiens

Au même niveau que le dermographe, le crayon dermographique dispose d’un rôle essentiel dans la réalisation d’une dermopigmentation. Conçu spécifiquement pour ceux qui doivent schématiser et réaliser des modifications sur la peau de leur patient, cet outil se voit également être utile pour les chirurgiens et autres professionnels des opérations cutanées. Souvent peu considéré, le crayon dermographique est cependant utile dès la première phase de l’intervention, et ce pour s’assurer d’une prise en charge en adéquation aux normes en vigueur. Focus sur ce qu’est réellement le crayon dermographique et ses usages.

De quoi s’agit-il réellement ?

Rappelant par apparence les crayons classiques que l’on utilisait pour dessiner au papier, la version dermographique repose sur le même principe. Toutefois, la différence se trouve au niveau de la qualité des traçages fournis par le crayon dermographique. Doté d’une mine grasse qui offre une forte pigmentation, les écrits de cette fourniture pour dermo praticien se voient être plus visibles et grandement précis. C’est donc à l’aide de cet équipement que les professionnels du maquillage permanent tracent les modifications à entamer sur la peau des clients. Cet équipement permettra donc au professionnel de montrer à son client les modifications à faire, tandis que ce dernier pourra voir si l’intervention correspond bien à ses souhaits.

Grâce à la pointe fine du stylo, même les zones les plus difficiles à atteindre pourront être tracées avec précision (sous une peau tombante, les recoins du visage, etc.). De même, le crayon dermographique étant totalement hypoallergénique, son usage ne risque aucune infection ni allergie spécifiques. Il peut donc tracer sur les différentes zones du corps, même ceux les plus sensibles (yeux, paupières, etc.). Les patients qui jouissent d’une peau à forte sensibilité pourront donc, sans aucun souci, recevoir des traçages au crayon dermographique.

Fonctionnement du crayon dermographique

Conçu exclusivement pour un usage unique, le crayon dermographique élimine tous risques d’infections transmissibles de la peau. Inutile donc de miser sur des procédures de désinfections spécifiques avant de pouvoir réutiliser l’outil de traçage. Disponible dans des teintes différentes (bleu, rouge, noir et marron), les professionnels peuvent schématiser par étape en usant des variétés de teintes. Si le bleu et le rouge sont surtout préconisés en vue d’avoir une idée des modifications à faire, le noir et le marron permettent de démontrer le résultat final. Ces teintes étant, en effet, plus proches des résultats de la dermopigmentation une fois réalisées et assurent une meilleure projection du patient. Par ailleurs, les esquisses produites à partir de ce matériel se voient être totalement effaçables. Les patients ne risquent donc pas de garder les traces des schémas sur leur corps ni leurs visages. De l’eau suffit pour nettoyer les parties du corps dessinées avec un crayon dermographique.

La majorité des mines des crayons dermographique sur le marché doivent être plongées au préalable dans un peu d’alcool avant de pouvoir proposer un traçage bien pigmenté. D’autres types ne nécessitent qu’un taillage cependant, ils ont l’inconvénient d’être peu visibles que la version a alcoolisé.

L’utilisation d’un crayon dermographique est donc obligatoire avant la procédure de maquillage permanent pour s’assurer que le résultat concorde aux attentes du client.

À propos de l’auteur

Peter Grunisky administrator